Pages

mardi 13 mars 2018

Un problème avec trains urbains en cas de très basses températures



Dans les vagues froids qu’a subis Stockholm cet hiver beaucoup de wagons dans un train urbain ont eu un problème.

Le souci avec des basses températures date de nombreuses années. Au fond du problème cette année est un nouveau système d'air comprimé qui a été installé sur tous les wagons. Nonobstant que la nouveauté a été évalué sur deux wagons, cette modernisation ne fonctionne pas comme prévu et cela malgré que le système a été spécifié pour gérer des températures aussi basse que -40 C.

Le système de freinage et les portes sont contrôlés par un dispositif pneumatique. Mais, l'air dans l’atmosphère contient de l'eau. À une température donnée, qui dépend de la pression, l'eau se condense et doit être évacuée par des valves automatiques.

Pourtant, aux températures basses, mais ne pas encore à -40 C, l’eau gèle et bouchonné le système. Les wagons deviennent inutilisables.

Même si temporaire et trivial, ce qu’on en anglais appelle un « quick fix », le problème a maintenant été résolu. Un plaque en plexiglas a été installé devant la partie du radiateur qui après le compresseur refroidit l'air. Il réduit les flux d’air atmosphérique dans les refroidisseurs et assure que l’air comprimé ne dépasse pas sous les 0 C.

Pour la saison chaude il faut démonter ces plaques et les remplacer avec un système plus durable. Par exemple de régler les ventilateurs qui poussent air dans les radiateurs selon la température extérieure.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire