Pages

jeudi 8 mars 2018

Le parapluie a des racines historiques impressionnantes



Parapluies et parasols existent depuis quelques milliers d'années. Peut-être que le première parapluie était une grande feuille tenu sur sa tête pour se protéger des intempéries mais personne ne le sait. Cependant, la variante moderne a principalement été développée en Grande-Bretagne aussi tard que dans le 19ème siècle.

Les premières découvertes archéologiques de parapluies et parasols pliables proviennent de Chine, et ils datent d'au moins 500 avant notre ère. Fabriqués en soie ils sont devenus un symbole de prestige pour les dirigeants du pays. Le phénomène s'est propagé en Corée et au Japon et à l'ouest par la route de soie.

À Ninive, la capitale de l'Empire Assyrien, actuellement Irak, de nombreuses images ont été faites et en particulier de rois avec des parapluies déjà au 6ème siècle avant notre ère. En Egypte ancien les parasols de toutes sortes étaient aussi populaires. Il y a par exemple des peintures qui montrent des voitures à deux roues avec un grand parasol attaché.

En Europe le parapluie a pendant longtemps été inconnu. Un des premières sources historique est une peinture de 1530 appelé la Madonna del Ombrello, qui est protégée du soleil par un chérubin portant un parasol. Bien que parapluies et parasols aient été utilisés en Italie et en France au 17ème siècle, il a fallu attendre le 18ème siècle avant qu'ils ne deviennent banals. Dans les années 1710, un modèle « léger » pliable de la manière moderne et pesant 1 kilo, a été inventé.  Ces parapluies avaient des tissus imprégnés de cire.

Beaucoup associent un parapluie traditionnel à la mode Londonien avec poupées de prunes et costumes noirs. Mais, en fait ce mode est arrivé assez tard en Grande-Bretagne.

Des parapluies dans cette capitale sont mentionnés à partir de 1709, mais le percé est venu avec le directeur de l'hôpital Jonas Hanway, qui a commencé à parader avec un parapluie dans les rues de Londres vers 1750. Il a dû supporter des mots d'abus de conducteurs de carrosses qui considéraient le parapluie comme une concurrence injuste.
 
Trente ans plus tard, les parapluies ont plus généralement étaient acceptés. Les modèles de l’époque étaient des choses costauds, fabriqués de ossement de baleines, de bambou et avec un tissage de coton lourd huilé ou ciré. Des poids de plus de 2 kg n’étaient pas rares.

En 1851, l'homme d’affaire en acier britannique, Samuel Fox, a fait une invention décisive. Il avait commencé sa carrière dans l'industrie du fil d'acier et il a créé un « fil » avec un profil « U » idéale pour le cadre de la tissue. Cette innovation a rendu possible à réduire le poids de manière significative. Sa société Fox Umbrella Frames a eu du succès avec son design Paragon. L'entreprise est toujours active.

En 1928, deux inventeurs à Vienne, indépendants les uns des autres, ont créé des parapluies pliables. Ces de Hans Haupts sont toujours fabriqué par la société Knirps. L'étudiante en art Slawa Horowitz a développé son propre prototype, qu'elle avait breveté et produit sous le nom de Flirt.

Ainsi, les parapluies ont eu la forme qu'ils ont aujourd'hui. Mais, les innovations du domaine n’ont pas cessé. Ils sont en effet si populaires qu'elles nécessitent des spécialistes à plein temps au Bureau des brevets aux États-Unis et Totes, le plus grand fabricant du pays, n'accepte plus les propositions du public.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire