Pages

lundi 5 mars 2018

De la verdure peut augmenter la cognition des enfants



La cognition est un genre de mesure sur notre capacité de nos orienter dans l’environnement où nous vivons. Autrement dit : « L'action mentale ou le processus d'acquisition de connaissances et de compréhension à travers pensées, expériences et sens ».

Il se peut qu’il y a un lien entre grandir avec beaucoup de verdure et avoir de meilleures capacités cognitives.

C’est la conclusion de scientifiques qui ont comparé des images satellite de 253 adresses d’écoles primaires à Barcelone avec des images IRM des cerveaux des enfants. L'analyse montre que ceux qui grandissaient dans des zones plus vertes ont des volumes plus importants de matière grise et blanche dans les parties du cerveau liées aux capacités cognitives. Ces comparassions ont aussi été complété avec des tests mesurant des capacités cognitives tels que mémoration et attention.

De la recherche antérieure dans le même projet a montré que les enfants d’écoles primaires qui avaient des espaces verts plus grands aussi avaient une meilleure mémoire de travail et moins de problèmes d'attention que ceux d’environnements moins verdoyants.

Les chercheurs s'appuient sur L'hypothèse Biophilia. Selon cette supposition il existe un lien évolutif entre l'homme et la nature, qui fait que les cerveaux se développe mieux en contact avec de la verdure. Ces environnements inspireraient les enfants à découvrir le bonheur, la créativité et l'exploration des sentiments fondamentaux, qui, selon l'hypothèse, assureraient que leurs cerveaux se développent plus favorablement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire