Pages

mardi 30 avril 2019

Il paie pour continuer à fabriquer des voitures polluantes


 Le groupe automobile FCA, qui entre autres comprend Chrysler et Fiat, a créé un pool avec le constructeur de voitures électriques Tesla. Le but est  d'éviter les amendes en Europe.

À partir de 2021, les nouvelles voitures en Europe ne peuvent en moyenne émettre qu’un maximum de 95 gr de CO2/km. La moyenne est calculée sur l'ensemble des ventes de voitures neuves. Pour ceux qui dépassent les attentes, il y a une lourde amende. Mais, selon les réglementations de l'UE, il existe aussi la possibilité à créer des pools avec d'autres fabricants. Donné que les voitures de Tesla émettent nul CO2 et parce que les chiffres dans le pool de ces deux fabricants sont mis ensemble, le FCA peut continuer à fabriquer des voiture beaucoup plus polluantes en CO2 que 95 gr/km 

Mais le pool n'est bien sûr pas gratuit pour le FCA. Des sources indiquent que FCA aurait payé Tesla tant que quelques milliards pour cette service. Comme dans la plupart des cas, il est possible à voir cette action sous plusieurs angles:

1.     Dans un vu purement économique, le pool coute moins cher que les amendes.

2.     Le pool est tout à fait conforme aux règles mais moralement douteuse. Le FCA peut maintenant continuer à fabriquer des voitures conventionnelles toutes en payant pour les efforts d’un autre fabricant.

3.     L’action de FCA est douteuse mais il y a 2 parties dans cette affaire. Tesla, qui se présente comme un chevalier du climat, n'aurait évidemment pas dû entrer dans cette alliance. Car, les clients qui achètent un Tesla vont continuer à polluer le monde avec CO2 et leurs concourantes ne tarderont pas à l’utiliser comme argument.

4.     La décision montre que le FCA n'a pas sa propre capacité de développement. C’est une indication que leur fin s’approche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire