Pages

mardi 16 avril 2019

Comment cuisinier les œufs avec un minimum d’énergie


Il est bientôt pâque et en Scandinavie la tradition stipule des œufs, (préférablement peintes), sur la table. Selon un estimât basé sur les années précédentes, 50 million d’œufs seront consumé et cela par une population de 10 million !

Il y a 2 raisons historiques pour cette bombance - interdiction à manger des œufs pendant le Carême qui précède le pâque et le fait que les poules autrefois ne pondaient pas pendant l’hiver.
 
L'Agence suédoise de l'énergie constate maintenant que si tous les œufs seraient cuits dans des chaudières à œufs, le pays économiserait jusqu'à 849 000 kWh d'électricité, correspondant à 10 000 euros. L’agence a comparé la cuisson d’œufs dans des chaudières modernes et la façon traditionnelle dans casseroles.

L'Agence constate que ce qui rend la chaudière à œufs si efficace, est qu'il faut moins d'eau que pour une casserole. Pour 6 œufs, une chaudière a besoin d’environ 1 décilitre d'eau, tandis qu'il faut environ 6 décilitres pour la casserole.

Le teste a été beaucoup critiqué, entre autre parce que si cuit dans une casserole avec couvercle, il n’est pas nécessaire à couvrir les œufs avec l’eau. Car, de la vapeur condense sur les coquilles des œufs et le transfert thermique par condensation est 5 à 10 fois plus puissant que les mouvements d’eau sur les parties des œufs qui sont sous l’eau. Il faut seulement assez d’eau pour que la casserole ne bouille pas à sec. La différence en énergie utilisé est plus probablement dû au fait que la surface externe de la casserole utilisée était plus important que celle de la chaudière.    

Une autre méthode encore plus économique en énergie est apparu dans la discussion suivent cette recommandation - de cuire les œufs avec les pommes de terre, le riz ou les nouilles. Il est apparemment pratiqué aux Philippines où l’énergie coute cher.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire