Pages

vendredi 22 mars 2019

Les arbres abritent de nombreuses espèces en voie de disparition



Le fait que les arbres ont un rôle aussi important comme plantes hôtes est entre autres choses dû à la longévité, leurs tailles et qu’ils offrent une important variété d’habitats à l’intérieur comme à l’extérieure.

En Scandinavie il y a deux espèces d'arbres qui depuis quelques temps souffert de maladies. Les ormes sont menacés par une infection fongique. C'est une maladie mortelle qui se propage d'arbre en arbre par un coléoptère. Les frênes sont aussi touchés par une infection fongique qui se propage par le vent.

Les ormes sont des hôtes importants pour environ 250 espèces, dont beaucoup sont mousses et lichens. Environ 60 de ces espèces sont spécialisé et complètement dépendantes d’ormes. En plus il y a environ 400 espèces qui indirectement et modérément dépendent de cet arbre. Environ 200 espèces ont des frênes comme plante hôte et 360 autres en dépendent partiellement.

Environ la moitié des espèces qui dépendent d'ormes et frênes sont sur la liste rouge. C'est un chiffre inhabituellement élevé, ce qui en grande partie s'explique par le fait que les arbres elles-mêmes sont menacés par maladies. Ceci est indiqué dans un nouveau rapport de l'Université agricole suédoise.

Il existe un risque accru que le changement climatique et le commerce d’arbres entraînent une multiplication de ces types de maladies. Par conséquent, la préparation aux situations d'urgences doit être améliorée, par exemple en cultivant ces espèces dans des environnements sur et en stockant les graines. Selon les chercheurs il pourrait aussi devenir nécessaire à développer de nouveaux génotypes résistants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire