Pages

mercredi 9 mai 2018

Un détail imprimé en 3D pour une voiture de GM

General Motors a depuis quelques années utilisé des pièces imprimées en 3D dans ses prototypes mais ne jamais dans la production. Cela va bientôt changer. En collaboration avec la société de logiciels Autodesk Inc. GM va produire des composants légers pour les futurs véhicules.

L’entreprisse a fixé l'objectif ambitieux de 20 nouveaux modèles électriques d'ici à 2023. Donné qu’il faut beaucoup de détails nouveaux, c’est aussi le bon temps à aménager l’équipement de la production.

Le premier détail imprimé en 3D qui a été révélé est un support de siège en acier inoxydable. Autodesk a utilisé des algorithmes basés sur intelligence artificielle pour explorer une gamme de solutions possibles. Le résultat est une pièce qui est 40% plus léger et 20% plus fort qu'un détail conventionnel. L'option conventionnelle serait composée de 8 composants différents fabriqués par des sous-traitants.

Les premières pièces imprimées en 3D apparaîtront dans la catégorie automobile sport d'ici un an. Dans 5 ans il est estimé que la technologie rendra possible à produire des milliers de détails imprimé en 3D.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire