Pages

dimanche 20 mai 2018

L'électrolyte à état solide donnera les voitures électriques japonaises un avantage


Dans les batteries lithium-ion actuelle la substance entre les deux électrodes, l’électrolyte, est un liquide organique. Il est inflammable et un des priorités des constructeurs de voitures électriques est d’éviter des feux dévastateurs, notamment en enfermant les batteries dans un grand nombre de parcelles isolés.

Un autre problème avec cette conception est qu’il n’est pas possible d’utiliser le métal lithium dans la cathode. Car, dans ce cas des rechargements répétitifs formèrent des ficelles qui créent des courts-circuits entre les électrodes. Au lieu on utilise un matériau qui absorbe le lithium, le plus souvent le cobalt.

Des batteries avec un électrolyte à état solide n’ont pas ces 2 problèmes. En plus elles fourniraient une densité d'énergie plus élevée. Cependant, il s'est montré très compliqué à trouver un matériau solide qui est perméable pour lithium-ions et au même temps un bon conducteur électrique.

Les fabricants d'Europe, États-Unis et Asie se battent actuellement pour être les premiers à présenter des voitures électriques commercialement durables.  Les constructeurs japonais ont maintenant compris que les difficultés sont fortement associées avec les batteries et ils ont fusionné leurs efforts pour développer un technologie pour demain.

« Avec un développement conjoint de batteries à l'état solide  le Japon va acquérir une avance technologique de l'ouest - et l'ambition est d’avoir un soutien financier de la part des autorités du pays », écrit  Nikkey Asian Review.

En plus des constructeurs automobiles, Toyota, Honda et Nissan, Panasonic participe aussi le concepteur de batteries GS Yuasa. Le ministère japonais des Finances a promis d’ajouter plus de 12 millions d’euro dans le projet.

L'objectif est que les batteries à électrolyte solide en 2030 auront doublé le kilométrage moyen des véhicules sur un seul chargement, à 800 kilomètres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire