Pages

mardi 29 mai 2018

À travers le plus grand océan du monde


Parmi la population indigène en Nouvelle-Zélande, les Maoris, il existe quelques expressions pour choses impossibles: Kua kite tea kohange kuaka et Ko wai ka kite I te hua o kuaka  qui respectivement veulent dire « Qui a jamais vu un nid de kuaka? » et « Qui a jamais tenu un œuf de kauka dans sa main? ».

La kauka et le mot indigène pour un oiseau de la famille des Scolopacidae, dont il existe 2 espèces en France, la Barge à queue noire et la Barge rousse.

C’est un oiseau qui chez les Maoris est connu pour arranger son nid dans les nuages. Cependant, la vérité est presque aussi incroyable. En effet, leurs nids sont dans l’autre bout du monde, sur la toundra d’Alaska. 

Quand les poussins  ont atteint l'âge de quelques mois, ils sont devenus très gros. Ensuite, ils entreprennent un vol sans escale à travers le plus grand océan du monde. Ils ne sont pas capables à planer sur leurs ailes et doivent par conséquence les battre pendant tout le voyage. Après une semaine ils atterrissent en Nouvelle-Zélande. Le vol a consommé tant d’énergie qu’en arrivant ils ne pèsent que la moitié du poids de décollage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire