Pages

mercredi 5 avril 2017

Les saumons mangeront bientôt de la forêt



Les richesses des grands forets suédois ne sont plus uniquement utilises pour produire des planches et du papier. Parce que la demande de ces produits a baissé, plusieurs fabriques produisent maintenant aussi la fibre viscose, un excellent remplaçant de coton.

Un résidu dans ce processus est un liquide riche en sucre et d’autres matières organiques qui actuellement a peu de valeur. Une possibilité de le revaloriser est la transformation en nourriture pour saumons.

La pisciculture du saumon utilise traditionnellement de la farine de poissons comme nourriture. Pourtant, ce pratique a été très critiquée parce qu'elle contribue à la surpêche et aussi parce que le rendement en terme de poids produit n’est pas bonne. Maintenant elle a en grand partie été remplacé avec de la farine de soja, mais cette pratique est aussi critiqué car elle contribue à la déforestation et l’usage de produits chimique.

C’est pourquoi de la recherche maintenant est en cours pour transformer le liquide résidu de la fabrication de viscose à un produit riche en protéines et huiles comme aliment pour les saumons d’élevages.

Dans le processus proposé le liquide est pompé dans des bioréacteurs avec une culture de champignons, qui en quelques jours produisent des longes fils de mycélium. Ensuite, ils sont séparés dans un filtre. Le produit restant est riche en protéines et huiles qui le rend bon comme alimentation pour saumons.

Le projet en cour a montré qu’une production sur l’échelle de démonstration est possible. Actuellement les chercheurs sont en  train de prendre un pas de recul afin d'améliorer la qualité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire