Pages

dimanche 27 janvier 2019

Volvo va lancer la technologie du volant d'inertie ?


 Selon le magazine suédois Auto Motor & Sport Volvo Cars lancera bientôt la technologie du volant d'inertie dans un ou plusieurs modèles. Elle permettra selon les estimâtes à réduire la consommation de carburant jusqu’à  25%.

Cette technique permet de stocker l’énergie du freinage dans un volant d'inertie  au lieu de la laisser dissiper comme de la chaleur dans les freins. L’énergie est transmise au volant d'inertie par une transmission de type variateur. Puis, quand besoin, elle est retransmis aux roues pour accélérer la voiture. Cet arrangement fait la même chose que celle d’un système hybride léger où l’énergie du freinage est stockée dans une batterie.

L’an passé Volvo a annoncé que toutes les voitures nouvellement lancées à partir de 2019 seront équipées d'un moteur électrique. Pour certains modèles probablement un système hybride léger basé sur 48 volts.

La décision d'électrification a probablement été poussée par les réglementations de l'UE en matière d'émissions. À partir de 2020, 95% des voitures d'un constructeur doivent en moyenne émettre moins de 95 grammes CO2.

Peut-être que Volvo maintenant a changé de la stratégie, au moins pour certains modèles.

Volvo Cars a développé la technologie du volant d'inertie depuis quelques années. Il est connu sous le nom de Kers, (Kinetic Energy Recovery System). Selon les biens informés ce système serait en mesure à réduire la consommation de carburant de 25% et aussi à contribuer avec 80 kW  supplémentaires lors d’accélérations.

Volvo n'a rien dit à propos d’une introduction de Kers. Toutefois, il est connu qu’un système hybride électrique coûte environ 4 fois plus.

Il est connu que le volant d'inertie utilisé par Volvo dans une voiture d'essai avait un diamètre d'environ 20 cm, pesait 6 kg, était construit en fibre de carbone et tournait à une très haute vitesse, jusqu’à 60 000 rpm. Le stockage maximal d’énergie est de 1,5 kWh suffisant pour faire rouler une voiture environ 10 km.

A stocker énergie dans un volant d'inertie n'est guère nouveau. La technologie est déjà utilisée dans par exemple des bus et des voitures de Formule 1. Au milieu des années 50, il y avait même des Gyrobus entièrement propulsés par l'énergie stockée dans un volant d'inertie, qui les données une autonomie de 6 à 10 km.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire