Pages

samedi 26 janvier 2019

La Suède, stop pour vend de voitures avec moteurs thermiques en 2030


Le percé de l’extrême droit dans l’élection parlementaire suédois en septembre a été un cauchemar. Cependant, suivant 4 mois de tractations la Suède a maintenant un gouvernement. Un des sujets dans l’accord, qui constitue la base pour le programme de ce gouvernement, est une interdiction à vendre des voitures avec moteurs thermiques en 2030.

Elle n’est pas si radicale parce qu’en Danemark, Allemagne, Pays-Bas et Norvège les gouvernements ont aussi des interdictions similaires sur leurs programmes et pour la Norvège déjà en 2025.

Toutefois, les objectifs politiques de ces pays sont encourageants mais les membres de l’UE ont besoin de l’unité avant qu’une date d’interdiction soit définitivement fixée. Pourtant, dans l’UE il existe des forces fortes qui veulent avancer plus lentement pour ne pas nuire à la compétitivité de l’industrie d’automobiles européenne.

L’argument est que l’industrie automobile est extrêmement mondiale et ne peut pas développer des produits pour marchés particuliers. Si une telle interdiction est introduite dans un pays, les voitures «  interdites » seront produit dans d’autres pays. Par conséquence, il est important qu’un accord soit conclu au moins sur le niveau de l'UE.

Si un pays unilatéralement décide sur une interdiction, il est fort probable qu’elle finira dans la Cour de justice de l’UE pour infraction à la libre circulation au sein de l’Union. Il appartiendra ensuite au gouvernement de ce pays à mettre en évidence les raisons extrêmement pesant pour l’interdiction. Il n’est pas impossible, la Suède a par exemple une exception dans la législation sur l'alcool.

Ensuite, il y a certainement beaucoup d'accords entre l'UE et des pays extérieurs à l'Union, tels que les pays producteurs de pétrole. C'est une infraction si un État membre applique une politique contraire à ses accords.

La conclusion est qu’un promit d’interdire des voiture avec moteurs thermiques à un date spécifique ne se réalisera pas au moins qu’il ne soit sanctionné par tous les états de l’UE.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire