Pages

vendredi 3 mai 2019

De la puissance électrique à partir d’une île artificielle dans la mer du Nord



La vision est claire, l’objectif est de construire une île artificielle dans la mer du Nord, quelque part entre les Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, Danemark et Norvège.

L’idée est que l’île sera un hub pour des parcs éoliens offshores qui collectera et distribuera électricité aux pays riverains. La vision peut sembler comme un rêve lointain, mais selon un article, publié par l’Université Technique du Danemark, DTU, le projet peut devenir une réalité dans un proche avenir.

Une structure appelée le North Sea Wind Power Hub a déjà été formé incluant des représentants d’industries important telles que Vestas, Siemens-Gamesa, ABB, NKT et Siemens. Au cours des 18 mois prochains, le projet rassemblera les acteurs et déterminera les types de recherches et développements qui seront nécessaire pour concrétiser la vision.

Le hub futur doit avoir la capacité de recevoir de l'énergie de plusieurs milliers d'éoliennes, ce qui correspond à 30 GW. À titre de comparaison, il existe actuellement 340 éoliennes offshore danoises dans la mer du Nord qui ensemble produisent une puissance totale d’environ 1,5 GW.

Le concept d'îlot d'énergie au milieu de la mer du Nord présente de nombreux avantages. Premièrement, les parcs éoliens peuvent partager des lignes de haut tensions entre l’île et les pays entourant, ce qui réduit la complexité et permet d’économiser beaucoup d’argent. Ces connections peuvent aussi servir pour échanges entre pays .De plus, l’île est nécessaire pour faciliter la maintenance.

La puissance projetée n’a pas été choisi par hasard. Pour réussir avec la transformation énergétique il faut selon l’UE installer 400 GW offshore d’ici à 2050.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire