Pages

lundi 6 mai 2019

Bientôt hydrogène sur les routes ?



 Le S3 de Powercell
Le fabricant suédois de piles à combustible Powercell a maintenant signé l'accord avec le sous-traitant de système électrique allemand Bosch. Le contrat est pour le produit S3, capable à fournir jusqu’à 125 kW de puissance. L’accord représente plus de 50 millions d’euros plus royalties.

À la fin de l'année dernière, Powercell et Bosch ont signé une lettre d'intention pour le développement et la livraison des prototypes à Bosch. Selon cette d’accord Powercell fabriquera des piles à combustible dans son usine de Göteborg et Bosch construira des systèmes autour de la pile S3 avec le but de les vendre aux fabricants de voitures, camions et bus.

La lettre d’intention a maintenant abouti à un accord de développement, production et vente. L’accord coûte 50 millions d’euros pour Bosch, ainsi que des redevances pour chaque pile livrée. Bosch obtient, selon ce contrat, le droit mondial exclusif de produire et de vendre des systèmes de pile à combustible pendant 7 ans.

Grâce à cette collaboration il est probable que la technologie de piles à combustible européen aura une percée commerciale dans le secteur automobile qu’aucune des 2 entreprises n’aurait pu réaliser individuellement.

Le droit exclusif de Bosch signifie qu’il aura un production en série de la pile S3 pour des camions américains Nikola, que Bosch a annoncée il y a quelques semaines, évoquée comme une opportunité, (improbable), par des analystes indépendants.

L'exclusivité Bosch s'applique uniquement à la pile S3 et non à la deuxième pile de Powercell appelée S2 de 35kW pour applications stationnaires. Selon Powercell il conservera aussi le droit de commercialiser S3, y compris la nouvelle variante en développement conjointe, à des fins stationnaires et marines.

Il semble donc que les acteurs sur le marché de propulsion pour véhicules électrique ne pas encore clairement voient si batteries ou piles à combustibles dominera le marché de future. Bosch, une entreprise qui toujours a été sur les frontières technologiques, voit un grand potentiel dans les piles à combustible, en particulier pour véhicules lourds. L’entreprise prévoit qu'en 2030 environ 20% des véhicules électriques seront équipés de piles à combustible.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire