Pages

lundi 6 août 2018

Un nouveau record pour hyperloop

Les supermarchés sont maintenant graduellement remplacés par les hypermarchés. Au fond c’est la même chose mais le « super », qui vient du latin est signifié au-dessus, a perdu sa morsure en raison d'une utilisation excessive. Le « hyper » n’est pas plus que « super » mais le mot grec pour la même chose. En français le « hyper » a aussi pris le sens surexcité.

Certaines sont actuellement hyperisés par le projet de hyperloop mais beaucoup sont aussi sceptiques. Il n’a rien de physiquement impossible avec le projet mais de par exemple construire un gros tube entre Marseille et Paris semble couter cher.

Pourtant, le projet est dans une phase initiale et ce qui physiquement existe est un tube expérimental de 1,2 km en Californie. Depuis quelques années il est le lieu d’une compétition annuelle. En 2018, toutes les nacelles devaient être autonomes et certaines équipes ont mieux réussi que d'autres.


Le record de l'année dernière de 323 km/h a été établi par une équipe d’étudiant de München avec leur création Warr Hyperloop. Cette année, pour la troisième fois consécutive elle a aussi gagné avec une nacelle conçue de fibre de carbone qui a atteint 457 km/h. Le deuxième équipe n’ont fait que 144 km/h. 


C’est loin du but de plus de 1000 km/h mais le tube d’essai est trop court pour cette vitesse.

Pourtant, il existe un intérêt sérieux en Europe, les États-Unis, le Moyen-Orient et l'Inde. 


En Scandinavie il y a un projet pour lier Stockholm et Helsinki en 28 min. Il semble un peu sérieuse car le conseille Nordique, (un structure de coopération entre les pays de la région), n’est pas content avec l’attitude froid du ministre du transport finlandais.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Rédactrice et traductrice Italien-Français à votre service

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire