Pages

mardi 28 août 2018

Très cher à démolir les réacteurs d’anciens porte-avions

Le porte-avion nucléaire USS Enterprise a été mis en service 1961. Suivant 51 années de service, en 2012, il n’était plus apte pour missions. Depuis lors il reste au quai, car de démolir les réacteurs c’est avéré très cher. Les 8 réacteurs Westinghouse A2W ont été vidés de carburant déjà en 2013 mais comment en toute sécurité gérer les pièces radioactives restantes reste un gros problème.

Le plan est de séparer les parties qui abritent les réacteurs, qui pèsent environ 27 000 tonnes, et les transporter sur des barques en amont de la fleuve Columbia. Elles seraient ensuite transférées sur camions et acheminés au l’installation à Hanford, où il est possible de les démonter et les stockés à long terme.

Ce travail a été estimé prendre 10 ans, mais le gros problème est le prix, qui est d’environs 1,3 milliards de dollars, soit le 10eme du coût d’un nouveau porte-avion. Cela a incité l’armée de mer à appuyer sur le bouton de pause, et depuis lors, USS Enterprise reste au quai dans sa base navale.

Il faut trouver une solution à ce problème, car il y a 9 autres porte-avions de la même classe qui bientôt doivent être démolies.

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Rédactrice et traductrice Italien-Français à votre service

Aucun commentaire:

Publier un commentaire