Pages

mercredi 27 février 2019

Moins d'enfants de décembre


Les schémas traditionnels d’accouchement, où les enfants de printemps était les plus courants changent lentement. Maintenant, les enfants naissent plus dispersés au fil des saisons, mais aussi moins vers la fin de l'année.

Historiquement la bosse a été au printemps avec une autre plus modeste bosse à l'automne. Le premier est une trace d’enfants conçu pendant été et le dernier pendant noël. Les contraceptifs et l’augmentation des possibilités d’avortement ont ensuite lentement modifié ce schéma, vers les mois où les parents veulent, ou ne veulent pas, avoir un enfant.

Des recherches montrent que les enfants nés à la fin de l’année ont des conditions moins bonnes à l’école que leurs camarades de classe nés au début de l’année. A long terme les personnes nées au début de l’année se débrouillent aussi mieux. Elles ont généralement un niveau d’enseignement supérieur et gagnent un peu plus d’argent que le reste de la population.

Il s'est avéré que des personnes bien éduqué, nées en Suède et par parents non divorçait davantage évitaient d'avoir des enfants tard dans l'année. D’essayer de ne pas avoir des enfants dans les derniers mois de l'année semble selon une étude être une tendance typique pour la classe moyenne.

Ces tendances sont également présente dans d’autres pays du monde occidental mais avec la différence que l’ancien schéma de concevoir des enfants pendant l’été a été beaucoup plus clair dans le nord où les jours d’été sont beaucoup plus longes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire