Pages

lundi 18 février 2019

Les métaux des morts est un ressource


La Suède est devenue un état séculaire très tard. Les derniers liens entre l’état et l’église étaient coupés en 2000. Cependant, l’église tient encore la responsabilité pour toutes les incinérations. Conformément à une modification de la loi de 2016 tous les matériaux résistants au feu qui restent après une incinération doivent être récupérés par l'Église. Aujourd'hui, 3 ans plus tard, il est estimé que 60 tonnes de métaux, dont beaucoup de titane, a été collectées et récupérées.

Selon l'accord conclu entre l'Église suédoise et l'entreprise responsable pour le recyclage, 80% de l'excédent doivent être versés au Fonds du patrimoine général. Suivant 15 mois passés, 6,8 millions euro ont été transférés. Pour toute l’année 2018 inclut, il est estimé que le chiffre sera de 10 millions euro.

Un peu près la moitié des métaux récupérés proviennent de prothèses.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire