Pages

dimanche 3 février 2019

Comment la vie sur la terre a évité un effondrement


Le champ magnétique terrestre était extrêmement faible il y a 565 millions années, un horizon à comparer avec l’âge de la terre qui est estimé à 4 – 5 milliards d'années. Si le noyau interne ne s’est pas solidifié, nous n'aurions peut-être pas existé aujourd'hui.

À cette époque les chercheurs à l'origine d’une l'étude estiment que le champ magnétique était sur le point de s'effondrer. Si le krach avait eu lieu, la terre n'aurait pas été protégée des rayons néfastes du soleil.

À l’heure actuelle, la partie la plus intérieure de la Terre est un noyau solide de fer. Mais, il n'a pas toujours été le cas. Pendant longtemps, le noyau était plus fluide et pendant cette période, le champ magnétique était plus faible. Il n'est que lorsque le noyau s'est solidifié que le champ magnétique est devenu ce qu’il est aujourd’hui.

Les chercheurs concluent que le noyau solide s’est formé très tardif dans l'histoire de la planète. À en juger par l'étude, il s’est probablement solidifié juste avant une potentielle disparation totale.

En analysant le magnétisme dans les cristaux de diverses roches et minéraux, formés il y a 565 millions d'années dans l'est du Québec, les chercheurs ont découvert que le champ magnétique aurait été exceptionnellement faible à cette époque. Heureusement, l’effondrement s’est arrêté dû à la solidification du noyau de la terre qui a rendu le champ magnétique plus puissant.

Ce fait a tout probablement eu un grand impact sur le développement de la vie terrestre. Car, sans le champ magnétique nous protégeant des rayons solaires néfastes, tous les composés organiques se désintègrent assez rapidement. De plus, le champ magnétique nous protégés du vent solaire. Il est composé d’énormes quantités de particules chargées qui s'écoulent du soleil, qui potentiellement ont la puissance de souffler l’atmosphère terrestre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire