Pages

mardi 26 juin 2018

Jurassic Park, peu réaliste


Dans la première version de Jurassic Park, elles sont 5 maintenant, l'idée était qu’il soit possible de reconstruire des dinosaures à partir de leurs ADN. Selon l’histoire un moustique avait sucé du sang d’un de ces monstres pour juste après être capturé dans un goutte de sève qui est devenu ambre. Il était dans ce sang que les chercheurs modernes ont trouvés l’ADN rendant possible à recréer des dinosaures.

Le magazine scientifique The Cqnversation a voulu savoir si cette histoire soit scientifiquement réaliste. La réponse est non. Il est vrai que l’ADN peut rester conservé pendant longtemps. Le plus vieux ADN relativement complet trouvée a environ 1 million d’années. Cependant, les dinosaures disparaissaient il y a 66 millions d’années.

Même s’on lance l’idée qu’il soit possible à trouver l’ADN des dinosaures, il serait émietté en millions de petits morceaux et il n’y aura aucune suggestions comment les mettre ensemble. Dans le film les morceaux manquants étaient remplacés par l’ADN de grenouilles.

De plus, l'ADN n'est que le point de départ pour la reconstruction d’un animal. Beaucoup d'étapes plus compliquées, dont les chercheurs savent peu, sont aussi nécessaires. Ce manque de savoir rende impossible de même artificiellement récréer des animaux contemporains.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire