Pages

dimanche 3 juin 2018

À quoi servent les eh ?


Quand je parle j’hésite parfois pour chercher le bon mot. Le plus part de temps c’est en forme d’un pause mais parfois aussi par un èh. Mes professeurs de français me n’ont jamais corrigés et il n’est que récemment que j’ai compris l’erreur. Un eh se prononce eh.

Le eh est peut-être un mot mais il n’est pas dans mes dictionnaires. Le plus proche que j’ai trouvé est éhonté, avec les synonymes : Impudent; hardi; effronté; osé; leste; cynique; audacieux; déhonté; impudique; infâme; sans vergogne et scandaleux. Cependant, si elle existait, la liste pour de synonymes d’eh inclurait des milliers de mots.

Cependant, Selon une nouvelle étude le grammaire de eh n’est pas complètement aléatoire. Les eh comme marqueurs de pauses apparaissent plus fréquemment avant les noms que avants les verbes. L'explication serait  que les noms nécessitent plus de planification.

Ce sont des chercheurs en linguistique dans plusieurs universités européennes qui ont étudié l'utilisation de sons remplisseurs dans une variété de langues. Ils ont trouvé que des sons tel que le eh se produisent souvent avant les noms, mais rarement avant les verbes. Cette différence existait dans toutes les langues examinées, d'anglais et néerlandais à Nluu, (Afrique du Sud), et Texistepec, (Mexique).

Selon les chercheurs la raison est que les noms nécessitent une plus grande planification, car les substantifs sont habituellement utilisés pour présenter de nouvelles informations. Sinon, ils sont souvent remplacés par des pronoms. (il, elle…), qui font référence aux substantifs récemment mentionnés.

Le fait qu’il y a une nouvelle information à présenter signifie que nous devons davantage réfléchir, un fait que rend les ruptures avant les noms plus longues.

Apparemment les verbes sont moins porteurs d’informations car ils ne créent pas le même souci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire