Pages

dimanche 22 avril 2018

Un nouveau matériau qui rendra hydrogène moins cher


Quand les parcs d’éoliens et solaires produisent trop, une possibilité est d’électrolyser l’eau pour produire l'hydrogène. Ce gaz peut être stocké et ensuit utilisé dans des piles à combustibles, soit pour propulser des voitures ou pour alimenter le réseau électrique quand la demande est haute. Un tout autre, et très intéressant application, est d’utiliser hydrogène au lieu de charbon pour produire acier. Une expérience sur l’échelle pilote est en cours.

Cependant, pour y arriver il faut que la production d’hydrogène soit faite avec un minimum de pertes et avec des appareilles à prix abordables.

De électrolyser l’eau est une technologie qui existe depuis longtemps. Cependant, un frein majeur est qu’elle nécessite des catalyseurs de matériaux coûteux, tels que le platine, ruthénium ou iridium. Des chercheurs de KTH, Stockholm, Suède ont maintenant trouvé une alternative peu coûteuse composé de nickel, fer et cuivre.

Des projets similaires sur de matériaux alternatifs sont en cours en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. Cependant, ce que distingue ce nouveau catalyseur est qu’il fonctionne avec peu de pertes caloriques.

Encore faut-il trouver une solution pour stocker l’hydrogène. Les existants, de par exemple le stocker en réservoirs souterrains revêtus par acier, semblent coûteuses. La recherche pour des solutions alternatives est intense.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire