Pages

vendredi 23 février 2018

Les enfants bilingues en sont conscientes très tôt



Le bilinguisme est la capacité d'un individu d’alterner entre deux langues selon ses besoins. Pendant toute ma vie comme adulte j’ai essayé à le réaliser. C’est une lutté, surtout contre ce diable qui de temps en temps  murmure à mon oreille : « tu ne vas jamais y arriver ».

Pour des enfants bilingues c’est différente. Apparemment sans efforts ils apprennent deux langues par imitation. Cette faculté disparait à adolescence ce que nous contraint à faire des efforts.

Les enfants bilingues peuvent, même avant l’âge de 2 ans, intuitivement faire la différence entre 2 langues. Ils comprennent que certains mots appartiennent à une langue et d'autres mots à une autre. C’est que montre une étude publiée dans la revue PNAS.

Des chercheurs américains et canadiens en psychologie ont fait cette étude sur des enfants canadiens et bilingues, français et anglais. Le critère de la sélection des sujets était qu’ils devraient rencontrer les deux langues chez eux tous les jours.

Pour l’expérience les enfants étaient exposés aux images au même temps qu’ils entendaient des phrases courtes. Certaines phrases étaient monolingues tel que - Look! Find the dog! - tandis que anglais et français étaient mélangés dans d'autres tel que – Look! Find the chien! C’est ce qu’on en linguistique appelle alternance codique et qui malgré la faute « grossière » est beaucoup pratiqué chez des personnes bilingues, enfants comme adultes.

Les enfants comprenaient que dog et chien n’est pas tout à fait la même chose. C’est-à-dire qu’avant qu’ils ne sont pas encore consciemment capables à distinguer tous les différences entre anglais et français, ils avaient compris que certains mots sont utilisés dans un contexte et d'autres mots dans un autre.

L'étude a examiné les mouvements oculaires des enfants et la taille de la pupille. Au moment où le locuteur a changé de langue les pupilles s’élargissaient légèrement, qui est une réponse d'une activité accrue dans le cerveau. C’est aussi la preuve que ces enfants inconsciemment avaient noté l'alternance codique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire