Pages

mercredi 3 janvier 2018

Du bruit blanc améliore les performances d'apprentissages



 Bruit blanc céleste
Il semble qu’une pièce si silencieux qu’on peut entendre les battements de son propre cœur n’est pas le meilleur environnement pour apprendre. Selon des chercheurs de l'Université du Queensland il y faut ajouter un peu de bruit blanc.

En analogie avec de la lumière blanche, qui est un mélange de toutes les couleurs, un bruit blanc a la même densité spectrale pour toutes les fréquences. Le bruit rose est un peu la même chose mais avec des fréquences  plus basses dominantes. 

 Bruit rose pour se détendre   

Peut-être que ces types de bruit fonctionnent parce qu’ils n’ont aucune sens et comme tels masquent tout d’autre sons qui pourraient être distrayants. Il serait intéressant à savoir si les bruits naturels tels que le sifflement du vent dans des arbres ou les vagues approchant une plage ont le même effet. La différence étant que dans ces cas il est possible de les donner un sens en formes d’images ou mémoires.

Les scientifiques constatent que les personnes qui écoutent du bruit blanc tout en apprenant de nouveaux mots se les souviennent mieux que celles qui les étudient en silence.

Les sujets devraient se souvenir des noms associés avec des images qui étaient présentés plusieurs fois sur des écrans pendant une durée déterminée. La moitié des participants apprenaient en silence et l’autre en écoutant un bruit blanc. Les membres du dernier groupe faisaient mieux dans le test suivant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire