Pages

dimanche 30 décembre 2018

Fibres textiles à partir d’arbres


Sur la petite étiquette de composition cousue sur des vêtements achetés on peut parfois lire de viscose ou rayonne. Ces noms qui font penser aux fibres artificielles fabriqué dans des raffineries de pétrole. C’est faux, dans les deux cas la source est de la fibre du bois.

Le processus de fabrication est connu depuis longtemps et le première brevet à était issue en 1892. Le problème jusqu’au nos jours a été que le processus inclut le disulfure de carbone, une substance hautement toxique qui peut causer des dommages neurologiques.

La startup Tree to textile a été fondée il y a 4 ans avec le but d’en petite échelle développer une technologie pour transformer de la cellulose à fibre textiles sans disulfure de carbone. L’entreprise a depuis gardé un profil bas mais Ikea et H&M, qui sont des copropriétaires, en ont fait confiance. Le développement a maintenant porté fruit et un processus en petite échelle pour fabriquer ces fibres sans produits chimiques nocifs est en place.

Encore une entreprise entre maintenant comme partenaire. C’est le géant forestier Stora Enso. Parce que la demande de papier diminue il cherche d’autres produits profitables à fabriquer à partir de leur ressource primaire qui est les arbres dans les forêts.

Le plan est de concevoir une ligne de fabrication en échelle démonstrateur dans un des sites de Stora Enso. Chez Tree to textile ils se réjouissent mais font aussi valoir que d’aller vers une échelle supérieure toujours pose des problèmes.

A long terme il y a donc une possibilité que l’Europe deviendra moins dépendante de l’importation de coton qui est la fibre que la viscose mieux remplace.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire