Pages

dimanche 21 octobre 2018

De la cocaïne ou poudre pour bébés ?

Lorsque la douane ou la police trouve un produit suspect en forme de poudre et décide à poursuivre avec un analyse, la procédure est compliqué et coûteuse. D’analyser tous les prélèvements prisent dans une maison entière coute par conséquence des sommes considérables. Une nouvelle méthode de très rapidement analyser une poudre blanche sans la toucher a maintenant été développée.

Cette innovation vient de chercheurs de l'Université Heriot-Watt d'Edimbourg, Écosse. Ils ont mis au point un portable laser infrarouge capable d'identifier des différentes poudres. Il utilise le fait que les liaisons chimiques dans une poudre affectent la manière dont la lumière est absorbée.

Lorsqu’une matière est éclairée, le spectre des réflexions peut l’identifier. La spectrométrie peut donc fournit des équivalents de « empreintes digitales ».

Cependant, cette technologie a plus d'applications que de révéler si un enchantions est un drogue ou non. D’autres usages sont par exemple pour la détection de médicaments piratés, l'analyse de produits alimentaires ou l'identification de matières dangereuses comme des explosifs.

L'unité elle-même est un peu près de la taille d'une mallette et la mesure se fait en toute sécurité jusqu'à un 1 m de l’échantillon. Selon les chercheurs, leurs instruments a jusqu'à présent réussit à identifier 11 types de poudres, telles que des antidouleurs, du sucre et divers suppléments nutritionnels. La startup Chromacity est actuellement en train à commercialiser l’instrument.

La détection de drogues est un domaine d'utilisation évident. Un appareil portable rendra les analyses sur des scènes de crimes très rapides et beaucoup moins risqués pour les personnels exposés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire