Pages

mardi 6 novembre 2018

Écarts de valeurs en Europe


Près de 30 ans après la chute du mur, il existe encore un rideau de « valeurs » en Europe. Les parties occidentales ont généralement une attitude plus libérale à l'égard des minorités. Plus de 80% des répondants dans les pays comme Pays-Bas, Norvège, Danemark et Suède déclarent, par exemple, qu'ils accepteraient un musulman comme membre de la famille. Dans d’autre pays comme la Lettonie, la Géorgie, la Belarus et la République tchèque, ils sont moins de 20%.

En Europe orientale, la religion est aussi une partie importante de la vie. Dans des pays tels que la Serbie, la Roumanie et l'Arménie, ils sont plus de 70% à affirmer que la religion est un élément important de l'identité nationale. En Suède et Danemark, ce chiffre est inférieur à 20%.

Environ 70 à 80% en Europe occidentale acceptent des mariages homosexuels, contre 20 à 30% dans la plupart des pays d'Europe orientale.

De plus, ne rien indique que ces différences diminueront dans la future. Parce que dans beaucoup de ces domaines l’écart de valeurs est plus important parmi les Européens jeunes que parmi les Européens âgées.

L'étude a été réalisée par le Centre de recherche Pew en 2015 et 2017 et comprend plus de 50 000 personnes interrogées dans 34 pays européens.

Le taux de répondants qui accepteront un musulman ou un juif dans la famille

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire